Amiens - Paris . Paris - Amiens en mode "fan-fic"

Publié le par les baka-bushin

L'allé :

Il était une fois, deux jeunes cabotins, Naruto et Hidan.
Qui, sous une envie soudaine, desidèrent de partir sur Paris. 
Les pauvres, ne sachant pas se qui aller leurs arriver, n'ont pas prévu de moyens pour se reconforter.
Toute l'histoire commencent le samedi 20 mars 2010 vers 15h.
Naruto: On va remettre de l'essence et après c'est partie pour Paris.
Hidan: Ok, on y go !
Nos deux compères partie donc chercher de l'essence à la station de auchan.
Une fois arrivé, les ennuis commencèrent.
Naruto: Ma carte est bloqué, on peut pas payer l'essence.
Hidan: Bon bas on va passer chez ma mére, elle retirera 30€ sur mon compte.
Ils partirent donc chez la mère de Hidan.
Hidan: Salut maman, alors tu as les 30€ ?
Mère: Oui mais vous devrez m'aider à monter les courses d'abord.
Naruto et Hidan montèrent donc des sacs et des sacs de courses pour que enfin leurs reviennent les 30€.
Une fois l'argent acqui, ils repartirent donc mettre de l'essence, ce coup si, tout ce passa bien.
Ils entamèrent leur chemin vers Paris.
Naruto: Hidan sort le gps s'il te plaît.
Hidan chercha le gps mais ne le trouva point.
Hidan: Euh... Je croie qu'il est perdu.
Naruto: Merde ! Bon, on va faire la route de mémoire.
Hidan: Ok, à nous deux on peut bien se souvenir de la route.
Il continuèrent donc leur chemin.
Et, sans se perdre ils arrivèrent sur Paris.
Mais sur Paris les ennuis commencèrent.
Hidan: Naruto, je crois qu'on a un problème, il y a un max de fumé qui sort du capot de la voiture.
Naruto: Merde ! Bon ont s'arrêtent.
Ils se garèrent dans un quartier inconnue de leur souvenir, où ils ne se sentèrent point en sécurité, les déserteurs étaient en grand nombre et sûrement très dangereux.
Mais cela n'empêcha point nos deux amis de vérifier le moteurs.
Naruto: La voiture est super chaude, c'est peut-être le radiateur.
Hidan: Ou le ventillo.
Ne si connaissant pas beaucoups en mécanique ils remit simplement de l'eau est rapartirent.
Hidan: La voiture est déjà chaude alors que sa fait que 2 minutes qu'ont est repartie, fait chier on va galèrer pour arriver.
Naruto: C'est clair, merde !
Ils durent donc s'arrêter plusieurs fois et se trompèrent régulièrement de chemin.
Une foi arrivé, Jiraya qui devais les attendre pour les ramener à la convention, n'était pas là et leur dit qu'il ne pourra pas arriver avant un long moment.
Naruto et Hidan decidèrent donc de dormir un peu dans la voiture.
1 heure après, Hidan décida de rappeler Jiraya.
Hidan: Alors Jiraya, tu nous oublie ?
Jiraya: Nan je fait une partie de murder, je peut pas arriver avant un moment.
Hidan: Ok, bon ont va essayer de venir par nous même.
Et c'était repartie pour une escale vers la convention.
Hidan: Au faite Naruto, tu sais ou c'est ?
Naruto: Bof à peu près.
Hidan: Allé, on trouvera bien.
Malgrè la voiture qui surchauffais tout les 5 minutes, nos deux jeunes con réussirent quand même à aller jusqu'à la convention.
Hidan: Ouf, enfin arrivé.
Naruto: Ouep il était temps.
Ils entrèrent dans la convention et fûrent dégouté de voir qu'il n'y avait pas grand monde et que l'ambiance laissais à désirer.
Mais il fûrent tout de méme content de revoir certain de leur potes qu'ils n'avaient pas vu depuis un moment comme Itachi, Sasuke, Jiraya ect...
Hidan: Hey Nico, ta fait des photos ?
Nico: Bof !
Hidan: Bon allé, tu va en faire des belles !
Hidan et Naruto ce font donc prendre en photo.
Après quelques petit délires et retrouvailles sympa, il fût l'heure de repartir.
Ils allèrent donc dormir chez Jiraya, qui n'habittant pas tros loin, nûrent pas de problème de voiture en chemin.
Ils passèrent donc un petit moment ensemble et après quelques rigolades vint l'heure de se coucher.

Le retour:

Le lendemain, ils dûrent rentrer, après avoir remplie une vaingtaine de bouteilles d'eau et dit au revoir à leur amis, ils partirent donc en sachant que le chemin serai long.
Départ: 5h de l'après-midi
Dès le début, ils ne savaient pas si ils étaient sur la bonne route, ils cherchèrent donc des points de repères.
Mais en chemin, au bout de à paine 20min, ils durent déjà s'arrêter.
Mais manque de chance pour eux, ce fût a Saint-Denis.
Une ville où les déserteurs sont en trés grand nombre et plus dangereux les uns que les autres.
Déserteur: Ouech, ta pas une garo ?
Hidan: Nan désolé.
Déserteur: Ouech c'est sa nique ta mère, ta un paquet dans la voiture enculé, on va cramer ta voiture diwala !
Hidan: ...
Naruto: ...
Hidan: Bon ont feraient mieux de se barrer
Naruto: En effet
Ils repartirent donc en sachant que la voiture n'avait pas eu le temps de refroidir et donc en sachant qu'ils devraient s'arrêter peut de temps après, et pourtant ils fûrent un long trajet. 
Le prochaine arrêt fût sur une station d'essence au beau millieu de l'autoroute.
Mais à paine arrivé sur cette station, que le moteur ne démmarait plus.
Ils attendèrent donc une bonne heure et demi avant de repartir, mais entre temps ils eurent tout de même la bonne idée d'acheter de quoi fumer et manger grâce à Naruto qui pense toujours à garder un peu de liquide au fond de ses poches.
Leur prochaine arrêt fut en plein millieu d'une route inconnu.
Naruto: Je crois qu'il y a les flic qui arrivent.
Hidan: Ah ouai !
Flic: Bonjour, vous êtes en panne ?
Naruto: Non, le moteur est chaud, ont attend que sa refroidissent.
Flic : Ah ok !
Peu de temps après, ils purent à nouveau démmarer et partir un peu plus loin sur une aire de repos.
Ils décidèrent de domir un peu.
Une fois réveillé, ils repartèrent au bout de 20min de route ils durent s'arrêter à nouveau dans un village où ils y trouvèrent un carwash.
Hidan: vient on va remplir les bouteilles avec l'eau du carwash
Naruto: Ok
Ils s'amusèrent donc au carwash à remplirent leur bouteilles.
Hidan: Au moins ont c'est bien déliré.
Naruto: C'est clair, vive le carwash.
Ils repartèrent donc encore jusqu'au prochaine arrêt qui fût dans un autre village où à part attendre, il ne se passa pas grand chose.
L'arrêt prochain fût très proche de l'arrivé mais il ne se passa pas encore grand chose si se n'est qu'ils retrouvèrent des objets qui ne leur apartenaient pas dans le coffre.
Enfin repartie, ils furent le restant de chemin d'une traite.
Une fois rentré, ils foncèrent sous la couette devant leur pc et cherchèrent une connexion histoire de geeker un coup avant de ce coucher.
Arrivé : 2h du matin.
Distance parcouru 150km par jours.

Publié dans bakaautre

Commenter cet article